mercredi 17 octobre 2007

Cajeta

Cajeta ou, autrement dit, confiture de lait de chèvre !
Et oui, c'est la version mexicaine (au lait de chèvre) du fameux dulce de leche qui se fait au lait de vache. Encore le Mexique !

C'est tout simple à faire, mais plutôt long.

La recette :
- 1 litre de lait de chèvre,
- 230 g de sucre (cassonade pour moi),
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate de sodium.

Porter le tout à ébullition pour faire fondre le sucre et le bicarbonate. Laisser cuire à feu doux en mélangeant sans arrêt jusqu'à la consistance souhaitée, c'est à dire lorsque l'on peut voir le fond de la casserole après le passage de la cuillère. J'ai mis environ une heure pour atteindre cette texture.

On peut ajouter une gousse de vanille fendue dès le début de la cuisson, mais je n'en ai pas mis car je voulais goûter la cajeta nature, pour la première fois.

Cajeta

C'est boooon ! On peut en manger sur du pain, ou s'en servir comme d'un caramel liquide pour napper, je ne sais pas moi, tout ce qu'on veut... mais si on est gourmand, on ne résiste pas à manger la cajeta à la cuillère ! Euh... avec modération.

C'est l'heure du goûter, là, non ?

Posté par Cyan à 17:09 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

vendredi 29 juin 2007

C'est le moment !

Si vous avez des noyers à votre disposition, il est encore temps de faire votre récolte de noix vertes : la Saint Jean est à peine passée !
Mais pour quoi faire, des noix vertes, me direz vous ? Je suis sûre qu'il y en a plein qui on leur énorme petite idée !

Du vin de noix, évidemment ! C'est tellement bon quand on le fait soi-même !
Ce sera la première fois pour moi, mais je me suis déjà régalée avec un vin de noix fait par mon père il y a deux ans... pfff je ne vous dit que ça !

La recette est vraiment toute simple, et le Net en regorge... une recherche vous mènera à des hordes d'aficionados qui livrent leur recette de famille qu'il tiennent de leur grand mère. Un secret de famille bien mal gardé, d'après moi, pour notre plus grand plaisir !

La recette que je donne ici est un mélange d'un peu tout ce que j'ai pu trouver, et adaptée à un format "gérable" dans une cuisine normalement encombrée de tas de choses qui n'ont rien à y faire en principe... les savonnières, et certainement les autres aussi, savent de quoi je parle.

La recette :
- 8 à 10 belles noix de la Saint Jean concassées ou coupées en petits morceaux,
- 120 g de sucre,
- 100 mL d'eau de vie,
- 1/2 gousse de vanille fendue en deux,
- 1 bâton de cannelle,
- 1 ou 2 clous de girofle,
- 75 cL de vin rouge de plus de 12,5 %
- un flacon d'un litre à goulot assez large pour y faire entrer les noix en morceaux. C'est un peu petit pour cette recette, et tout le vin n'y est pas entré. C'est que les noix, ça prend de la place...

Laisser macérer 40 jours, filtrer, embouteiller. C'est à peu près la recette des "40" qu'on trouve un peu partout, les 40 jours étant le seul truc que j'ai conservé. Certains conseillent de faire macérer 3 mois. Mais je crains l'amertume, alors pour moi 40 jours, ça ira.

Vins_de_noix

Dans le flacon de gauche, vous vous doutez bien qu'il ne s'agit pas de vin rouge.... c'est que je me livre à une petite expérimentation.

Quand je pense que j'ai acheté ce jus d'orange exprès pour ces macérations ! J'en ai encore 2 à boire le plus vite possible : j'ai des noix qui attendent leur tour car j'ai bien l'intention d'offrir de ce vin de noix. De toute façon je crois que je n'aurai pas le choix. Mais ça va, il est plutôt bon, ce jus d'orange ;-)

A consommer avec modération, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé !

Posté par Cyan à 17:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 25 mars 2007

Tarte poire - chocolat

J'avais quelques poires, achetées en prévision d'une tarte que je n'ai pas eu l'envie ni le temps de faire... Elles commençaient à euh... se sentir un peu mal : dans le genre qui se pâment... et j'aime les poires encore croquantes... il fallait absolument en faire quelque chose !

Je me suis réveillée ce matin, plein d'idées en tête, avec un besoin de faire plein de choses... le genre de journée où on ne peut pas arriver à se calmer si on ne s'est pas démené dans tous les sens !
Après avoir fait mon petit tour sur internet habituel et l'une ou l'autre petite recherche, je tombe là dessus : Tarte poires et chocolat. Je déteste les fruits et le chocolat ensembles dans un dessert ou une confiserie, en particulier lorsqu'il s'agit de citrons ou d'oranges. Je déteste cette association autant que que j'adore le mélange menthe - chocolat. Il n'y a que quelques fruits qui échappent à cette règle : les poires, ou les bananes.

Cette recette est donc parfaite pour moi ! Ou presque : j'ai tout de même fait quelques petites modifications...

Je suis en train de manger ma part avec gourmandise !

Je vous la montre ?

Tarte_poire_chocolat

Miam !

Posté par Cyan à 16:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 18 février 2007

Viande séchée

Depuis bien longtemps, à vrai dire depuis que Martine en avait parlé pour la première fois, je passais et repassais sur son site pour voir sa recette de saumon confit, et celle là, et celle de son jerky aussi...  en bavant devant les photos qui me faisaient imaginer le goût que cela pouvait avoir ! J'avais déjà goûté à de la seiche "sucrée salée fumée séchée" et m'en étais régalée et j'avais donc de quoi saliver sur le site de notre Banlieusarde si réputée et adulée ! Désolée Martine, j'espère que tu n'as pas eu à en pâtir :-D

Par ailleurs, j'ai un frère qui fait des randonnées, de longues sorties en vélo, du camping sauvage, (même en hiver !!)  avec ses amis et avec qui je parle de temps en temps de survie, de savon et autres thèmes associés à la nature, aux choses faites soi-même etc... Et la conversation abordait aussi le sujet des aliments énergétiques et facile à transporter.

Et puis, il y a quelques temps, disposant subitement d'un four perfectionné, je me suis lancée !
J'ai préparé un saumon confit à ma sauce... il n'était pas parfait mais avait un avant goût de ce que je pouvais obtenir en modifiant un ingrédient pas tout à fait adéquat : je n'avais pas choisi la sauce de soja qui convenait. Ca ne m'a pas empêchée de me régaler !

Et il y a quelques jours, je me suis retrouvée avec de la viande hachée que je n'avais pas envie de transformer en bolognaise ou autre préparation classique. Du coup, j'ai tenté un second essai, toujours à ma sauce ! Il n'est pas parfait non plus, mais je vous livre néanmoins la recette, à adapter selon vos goût, si cela vous tente ;-)

Les ingrédients :
- 350 g de viande hachée maigre (boeuf pour moi),
- 2 cs de sauce de soja (japonaise),
- 3 cs de sauce worcestershire,
- 1/2 cc d'ail en poudre,
- 1 cc de piment (du piment à kebab pour moi),
- 1 cs de miel,
- 1 pincée de muscade en poudre,
- 1 pincée de clous de girofle en poudre,
- sel et poivre.
(CS = cuillère à soupe et CC = cuillère à café)

Bien mélanger tous les ingrédients et laisser reposer un moment au réfrigérateur.
Former de petites saucisses allongées très fines et les déposer sur des feuilles de papier sulfurisées.
Faire déshydrater 3 à 6 heures (7 heures pour moi) au four ventilé à 65°C, en essuyant la graisse qui suinte de temps en temps.
Conserver au frais et au sec (comprendre : dans un récipient hermétique au réfrigérateur, ou bien adapter la quantité de sel nécessaire à la conservation).

Viande_s_ch_e

Petites critiques et améliorations :

Plus on ajoute d'ingrédients liquides, plus le temps de séchage est long, logique !
Le séchage amplifiant le parfum des épices (ici muscade et girofle), à mon avis en tout cas, mieux vaut les employer avec modération. Je n'ai pas observé cet effet avec le piment.

Posté par Cyan à 18:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 7 septembre 2006

Confiture de quetsches

Ce n'est vraiment pas dans mon habitude de faire de la confiture ! J'ai souvent vu ma mère et ma grand-mère en faire et je ne me souviens pas en avoir déjà fait...
Mais il n'est jamais trop tard pour s'y mettre, surtout quand on vous apporte un sac plein de ces délicieux fruits fraîchement cueillis le matin même !

Quetches

La recette :

- 1 Kg de Quetsches dénoyautées,
- 800 g de sucre cristalisé,
- 1 bâton de cannelle,
- 1 étoile de Badiane.

Faire macérer les fruits dans le sucre pendant 24 heures.
Ajouter la cannelle et l'anis et porter à ébullition.
Écumer et mélanger réguièrement en faisant cuire jusqu'à atteindre la texture recherchée (environ 40 minutes) et mettre en pots stérilisés.

Confiture_de_quetches

Mmmh... vous pensez bien que j'ai dû goûter ! Et bien c'est très bon ! Bons petits déj' en perspective !

Posté par Cyan à 19:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]