mercredi 28 février 2007

Savon au lait

    Dans ma recherche de savon très doux, j'avais tenté le savon à l'avocat en m'inspirant de celui de Mary. J'ai obtenu un savon vraiment doux à la mousse généreuse et onctueuse. J'ai voulu en créer une autre version, au lait. Quoi de plus doux pour la peau que le lait ?

Savon_lait

Voici la recette :

- 260 g d'huile de coco,
- 260 g d'huile de palme biologique,
- 390 g d'huile d'olive,
- 195 g d'huile de tournesol biologique,
- 195 g d'huile de colza biologique (canola pour les Québécois)
- eau et soude pour un surgraissage à 8,5 %
- 195 g de lait concentré ajouté à la trace.

Ce savon n'est pas exactement comme je le souhaitais... Ne pensez pas que je l'ai raté à cause du lait, il a très facilement survécu à la "vulcanisation"... hum... les savonnières-maison qui ont déja fait un savon au lait savent de quoi je parle... J'ai plutôt raté la photo, en fait !

Mais ce savon est très bien, simplement, j'ai déjà quelques petites idées pour l'améliorer !

On ne peut pas tout réussir tout de suite à chaque fois, et j'ai déjà eu tellement de chance ;-)

Posté par Cyan à 14:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

vendredi 23 février 2007

Attention à la soude caustique !

corrosif

A toutes les savonnières maison (et futures) !

Puisque vous utilisez la soude caustique pour faire vos savons, vous êtes certainement au courant des dangers à la manipuler, et vous prenez un certain nombre de précautions.

J'ai pu remarquer qu'en général, les débutantes en ont peur, et avec raison ! Le fait de savoir qu'il faut utiliser la soude pour réaliser une saponification fait hésiter un grand nombre à se lancer dans la savonnerie. Ça a été mon cas aussi...
Mais une fois qu'on s'y est mis et avec l'habitude, on se rassure : il est possible d'utiliser cette substance sans dégât, quoi qu'un accident est toujours possible. Mais même lorsque la crainte disparaît, quand on acquiert un peu d'expérience, la vigilance doit rester entière ! La manipulation de la soude reste toujours dangereuse !

L'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) édite des documents sur les substances dangereuses : les fiches toxicologiques. On y trouve des informations sur les caractéristiques de la substance elle même,  ses propriétés, les recommandations d'utilisation, de stockage, de manipulation, d'élimination, ses risques, sa toxicité, et la réglementation au travail.

Je pense que toute savonnière maison se doit d'avoir lu au moins une fois ce genre de document à propos de la soude (ou de la potasse si elle s'en sert). Bien que la plupart des recommandations soient applicables aux utilisations industrielles et professionnelles, il est tout à fait possible de s'en inspirer pour la maison.

Ici : la page de téléchargement de la fiche toxicologique de la soude caustique.

Ici : la page de téléchargement de la fiche toxicologique de la potasse caustique.


Pour que la savonnerie maison reste un loisir et ne se transforme pas en tragédie ! Pour le plaisir de profiter de nos merveilleux savons faits maison !

Posté par Cyan à 11:05 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
jeudi 22 février 2007

Statistiques

Je ne résiste pas à vous montrer ce chiffre rond !

11111_pages_vues_d_tail3

Posté par Cyan à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Annonce

Tallulah et Thomaelle, savonnières, "cosméteuses" et artistes ont souhaité mettre en commun leurs expériences et leur recettes de savons, crèmes, lotions et celles de toutes celles qui le souhaitent en commun sur un seul et même blog pour faire une sorte de... d'encyclopédie... elles parleraient plutôt de grimoire !

Elles sont par ici :

Potions___chaudrons


L'idée me parait si bonne et généreuse que je n'ai pu m'empêcher de rajouter un petit fil RSS sur ce blog, au bas de la colonne de droite !

Posté par Cyan à 10:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 21 février 2007

Savon aux 5 huiles

Un de mes savons, celui au citron et au lavandin avait eu pas mal de succès auprès des personnes à qui je l'avais offert. On m'avait dit : "Il est très doux pour la peau...  oh, il est superbe !" Et moi aussi je l'aime beaucoup !
Du coup j'en ai refait, avec les même proportions d'huiles végétales, mais d'autres huiles essentielles pour varier le parfum. Et puis j'ai eu envie de savons non parfumés, comme celui à l'avocat ou à 70 % d'huile d'olive. Mais le mélange d'huiles qui me plaît le plus est celui des savons citron-lavandin !

J'ai donc décidé de préparer ce savon si agréable dans une version nature :

Savon_5_huiles

Je ne l'ai pas encore essayé, mais avec une assez bonne dureté confirmée par un INS moyen de 147, je peux prendre le risque d'augmenter la proportion d'huiles fluides, pour peut être encore améliorer sa qualité et son petit parfum d'huile de tournesol que j'aime beaucoup. En effet, l'huile de tournesol que contient ce savon est biologique et de première pression à froid et a donc conservé tout son parfum naturel. Même la saponification n'a pas réussi à le faire disparaître, pour mon plus grand plaisir !

Posté par Cyan à 23:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 20 février 2007

Stille Nacht

Pour Noël, j'avais fait un petit mélange tout simple d'huiles et huiles essentielles pour quelqu'un qui a du mal à s'endormir le soir, pour de bonnes raisons... Une petite aide aromatique ponctuelle à se passer sur l'intérieur des poignets par exemple, pour passer une douce nuit !

Stille_Nacht

Huile Stille Nacht :
- 20 mL d'un mélange d'huile d'olive et d'huile de tournesol bio, toutes 2 de première pression à froid.
- Huiles essentielles à 5 % : zeste de mandarine (10 gtes), zeste d'orange douce (6 gtes), encens (oliban : 2 gtes), zeste de citron (1 gte), marjolaine à coquille (1 gte).

Cette huile toute douce est à utiliser le soir uniquement : les huiles essentielles d'écorce d'agrumes sont photosensibilisantes. Elle sent très bon ! Son parfum seul est déjà apaisant.

Bonne nuit !

Posté par Cyan à 12:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 18 février 2007

Viande séchée

Depuis bien longtemps, à vrai dire depuis que Martine en avait parlé pour la première fois, je passais et repassais sur son site pour voir sa recette de saumon confit, et celle là, et celle de son jerky aussi...  en bavant devant les photos qui me faisaient imaginer le goût que cela pouvait avoir ! J'avais déjà goûté à de la seiche "sucrée salée fumée séchée" et m'en étais régalée et j'avais donc de quoi saliver sur le site de notre Banlieusarde si réputée et adulée ! Désolée Martine, j'espère que tu n'as pas eu à en pâtir :-D

Par ailleurs, j'ai un frère qui fait des randonnées, de longues sorties en vélo, du camping sauvage, (même en hiver !!)  avec ses amis et avec qui je parle de temps en temps de survie, de savon et autres thèmes associés à la nature, aux choses faites soi-même etc... Et la conversation abordait aussi le sujet des aliments énergétiques et facile à transporter.

Et puis, il y a quelques temps, disposant subitement d'un four perfectionné, je me suis lancée !
J'ai préparé un saumon confit à ma sauce... il n'était pas parfait mais avait un avant goût de ce que je pouvais obtenir en modifiant un ingrédient pas tout à fait adéquat : je n'avais pas choisi la sauce de soja qui convenait. Ca ne m'a pas empêchée de me régaler !

Et il y a quelques jours, je me suis retrouvée avec de la viande hachée que je n'avais pas envie de transformer en bolognaise ou autre préparation classique. Du coup, j'ai tenté un second essai, toujours à ma sauce ! Il n'est pas parfait non plus, mais je vous livre néanmoins la recette, à adapter selon vos goût, si cela vous tente ;-)

Les ingrédients :
- 350 g de viande hachée maigre (boeuf pour moi),
- 2 cs de sauce de soja (japonaise),
- 3 cs de sauce worcestershire,
- 1/2 cc d'ail en poudre,
- 1 cc de piment (du piment à kebab pour moi),
- 1 cs de miel,
- 1 pincée de muscade en poudre,
- 1 pincée de clous de girofle en poudre,
- sel et poivre.
(CS = cuillère à soupe et CC = cuillère à café)

Bien mélanger tous les ingrédients et laisser reposer un moment au réfrigérateur.
Former de petites saucisses allongées très fines et les déposer sur des feuilles de papier sulfurisées.
Faire déshydrater 3 à 6 heures (7 heures pour moi) au four ventilé à 65°C, en essuyant la graisse qui suinte de temps en temps.
Conserver au frais et au sec (comprendre : dans un récipient hermétique au réfrigérateur, ou bien adapter la quantité de sel nécessaire à la conservation).

Viande_s_ch_e

Petites critiques et améliorations :

Plus on ajoute d'ingrédients liquides, plus le temps de séchage est long, logique !
Le séchage amplifiant le parfum des épices (ici muscade et girofle), à mon avis en tout cas, mieux vaut les employer avec modération. Je n'ai pas observé cet effet avec le piment.

Posté par Cyan à 18:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
samedi 17 février 2007

Deux savons parfumés

Il y a un moment que je n'ai pas posté quoi que ce soit... je n'étais pas inspirée... je ne sais pas. Et j'ai un peu de retard à rattraper : j'ai refais pas mal des savons que vous connaissez déjà, mais j'ai aussi l'une ou l'autre petite création à présenter !

Pour commencer, ces 2 savons que j'ai offert à Noël : cèdre - lavandin et orange - lavandin. Ils sont surgras à 10 % et ont la même composition en huiles :

- 300 g d'huile de coco hydrogénée,
- 300 g d'huile de palme bio,
- 150 g d'huile d'olive,
- 150 g d'huile de colza bio,
- 150 g d'huile de tournesol bio.

Je l'ai peut être déjà dit ailleurs, mais si j'emploie ici des huiles bio, pour certaines, c'est surtout parce que ce sont les seules que j'ai trouvées qui ne soient pas raffinées...

Le savon cèdre - lavandin contient des huiles essentielles de cèdre de l'Atlas et de lavandin super, et du paprika pour la couleur, ajoutés à la trace.

Le savon orange - lavandin contient du jus d'orange (mélangé à la soude), des huiles essentielles d'orange douce et de lavandin super, et du curcuma pour la couleur.

Savon_c_dre_lavandinSavon_orange_lavandin

J'ai eu de bons retours pour le parfum du premier ! C'est vrai qu'il est très agréable, même si les odeurs restent très discrètes.

Posté par Cyan à 11:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]